D118
T12-10 à 14
Dernière Modification: 20/12/2015 Format vérifié et conforme à l'original (AN)
Titre de la lettre : Situation socio economique chaotique - Ummo ne peut intervenir.
Date : 26/04/1980
Destinataires : Monsieur Barrenechea
Notes : 1 lettre, 5 pages.

UMMOAELEUEE
Langue: Espagnol
Copies: quatre

ALBACETE/MARSEILLE/OSLO/MONTREAL.

Monsieur Jorge Barrenechea Aberasturi :
Tolérez que ne nous immiscions pas dans vos vies privées pacifiques en vous perturbant avec une nouvelle lettre.
Monsieur de la Terre : bien que nous ayons répété ce geste avec trois autres de vos frères de France, Norvège et Canada, nous désirons vous exprimer - et aux autres de vos frères d'Oyaagaa - notre tristesse pour le décès de votre frère Jean Paul Sartre.
   Son cerveau fut l'un des plus exeptionnel que nous ayons détecté chez les hommes vivant dans l'intervalle durant lequel nous avons visité votre astre froid.
   Nous ne pouvons élaborer une apologie de nombreux aspects en relation avec son idéologie fluctuante que nous considérons formellement erronée, nous regrettons que, comme beaucoup de vos penseurs contemporains, il ait rejeté la thèse de l'existence d'un créateur (Dieu ou WOOA), et que son dernier mode de vie l'inclina vers des positions proches de la pensée ANARCHISTE. Mais. Que peuvent faire des scientifiques honnêtes et des vrais philosophes qui observent comment le nom de Dieu est utilisé pour masquer les crimes les plus odieux contre le droit des gens et que les grandes structures de la religion se sont converties en empires économiques contribuant aux terribles injustices sociale que vous endurez ?
   Mes frères - qui actuellement réalisent une analyse exhaustive des modèles socioculturels et socioéconomiques qui régissent l'évolution du réseau social Terre - ont été impressionnés par l'étude lucide et profonde que Monsieur Sartre a réalisé en captant tout son drame la terrible solitude de l'humain incapable d'établir des liens plus stables qui l'intègrent dans son réseau, et la tragédie des OEMII de la Terre, opprimés par une société non solidaire, qui se débattent dans les brumes d'une sphère émotive sauvage et déséquilibré.

   Quand certains de vos frères qui nous connaissent, Monsieur Jorge Barrenechea, nous interpellent ainsi : pourquoi vous, qui dites venir d'une autre planète, ne nous donnez-vous pas la formule pour sortir de ce marécage ?
   Nous désirons avec ferveur vous offrir une réponse, peut-être frustrante mais cohérente, avec une logique qui vous soit familière :
   Examinez la question : des frère au cerveau privilégié comme Marcuse, Fromm, Poulantzas, Sartre, Rusell... ont indiqué avec beaucoup de clarté les racines des maux qui corrompent la structure sociale de la Terre. Vos frères aussi, comme Jean XXIII, Gramsci, Helder Camara, Che Guevara, Romero, Camilo Torres, Teilhard de Chardin, Ghandi, Marx, Mao Tse Tung... ont apporté avec leur idéologie un appel angoissé aux autres Oemmi de la Terre; tous ont compris que baser le bonheur sur un modèle socio-économique de consommation enfoncerait le reste de l'ensemble social dans la frustration et le désespoir. Mais qui donc les a suivis? Une grande fraction du réseau a préféré suivre un Hitler, un Pinochet ou un modèle aussi inhumain que celui des États-Unis, ou se courber sous le joug bureaucratique des états totalitaires d'économie socialiste dogmatique.

Monsieur Jorge : il n'existe pas de formule magique et mystérieuse pour faire sortir du chaos, en un temps court, un réseau social et le convertir en système composé d'êtres biologiques purs et heureux. Pour chaque stade d'évolution d'un phylum biologique qui a acquis un système de signaux (Système Nerveux) suffisant pour traiter l'information et élaborer des réponses intelligentes (RÉSEAU D'OEMMII), il existe seulement un modèle optimal d'organisation sociale qui optimise aussi leur bien-être psychologique et matériel, mais si l'aveuglement de ses composants choisit un autre modèle éloigné de celui-ci, illogique, destructif, à cause de ses caractéristiques corrosives pour la stabilité du réseau, (même si en ayant devant ses yeux une critique constructive et intelligemment élaborée par des cerveaux plus développés) Quelle solution serait alors possible ?

Des milliers de voix se sont élevés en dénonçant la honteuse oppression dont soufrent vos frères inclus dans un environnement pauvre. Des milliers de voix comme celle de l'intelligente YIE de Sartre, Simone de Beauvoir, se sont élevés en dénonçant la honteuse et très dangereuse oppression que les mâles de la Terre, en se basant sur leur brutale force musculaire, maintiennent sur la femme de la Terre (premier et à notre avis très grave facteur de déséquilibre social) et Qu'avez-vous fait, vous, humains de mentalité plus progressiste si ce n'est de continuer à violer les droits de la YIE et à mépriser au niveau inconscient les corps humains (plus développés physiquement et moins dotés de capacité intellectuelle) ? Comment pouvez-vous alors condamner vos autres frères d'idéologie plus rétrograde ?
   Vos frères : Monsieur nous demandent : des SOLUTIONS :

Si votre "ami" Monsieur Jorge rejette la banane que vous lui offrez, pourquoi réclamer, avec une irrationnelle inconséquence, qu'un être extraterrestre lui offre une autre, d'aspect et de goût identique à celle qu'il a refusée?

Bien : nous sommes conscients Monsieur que le problème est plus complexe et que cette dernière parabole ingénue, si simpliste, ne le clarifie pas nettement.

Procédons en analysant synthétiquement la question. En principe nous pourrions, nous, ou une des autres civilisations de provenances galactiques avec un niveau de développement plus élevé qui sommes en train de vous observer, vous apporter un important volume de données qui théoriquement serviraient pour améliorer votre niveau de vie, réduire les terribles tensions internes et permettre de développer un modèle politico-économique basé sur des prémisses scientifiques.

Comme exemple de semblable apport : Nous pourrions corriger les graves erreurs dans l'estimation des variables économiques intégrées dans les modèles de Forrester Mead présentés devant le Club de Rome, qui offrent une image fortement dénaturée du futur économique de la Terre.

Nous pourrions vous offrir la clé pour l'obtention d'une énergie propre par fusion nucléaire, vous offrir un modèle primitif du système (intraduisible) que nous appelons IBOZZOAEWEEA qui permet de reconvertir un intense faisceau de neutrons PI obtenu de façon très simple dans un grand flux énergétique.

Nous pourrions vous apporter la solution dans chaque cas pour la synthèse à coût réduit de protéines et lipides comestibles qui réduiraient immédiatement l'horrible spectre de la faim lequel vous attend dans les années à venir si vous n'arrivez pas à réduire vos taux d'expansion démographique.

Nous pourrions vous offrir la technologie nécessaire pour produire par fusion nucléaire et presque sans dépense énergétique, (la synthèse) nucléaire de métaux basiques.

Nous pourrions vous fournir la technologie indispensable pour éradiquer la genèse des tissus (cancéreux) et la totalité des maladies d'étiologie infectieuse résistantes même à la chimiothérapie d'Oyagaa.

Pour ne pas être ennuyeux, nous interrompons dans ce bref rapport l'échantillonnage que sans doute nous serions capables de vous remettre gracieusement.

   Mais nous voyons avec stupeur que vous ne paraissez pas vous apercevoir avec clairvoyance des conséquences que cette apparente prodigalité charitable entraînerait.
Arrêtez-vous pour examiner, Monsieur Jorge Barrenechea, la situation actuelle de la Terre.
   Dans son réseau social d'aujourd'hui existent deux secteurs clairement différenciés. Je ne vous révèle rien de nouveau avec ceci, Monsieur.
L'un, très minoritaire et bien sélectionné, est formé des DÉTENTEURS DE L'INFORMATION. Quasiment tout le patrimoine de données avec laquelle l'humanité de cet astre froid compte aujourd'hui est MANIPULÉ par les classes dirigeantes (militaires, politiques, techniques, scientifiques et en particulier par les détenteurs des moyens de production) Il faut que vous n'oubliiez jamais que POSSESSION DE L'INFORMATION = POUVOIR. Car il y a parmi vous d'ingénieux analystes qui pensent plutôt

au binôme POUVOIR/ARGENT et il est évident qu'il n'est pas ainsi. Une autre question est qu'en atteignant le pouvoir au moyen du monopole de l'information, ils obtiennent de monopoliser les sources d'un développement économique plus important.

En second lieu nous contemplons le second secteur de l'immense majorité du réseau social. Une énorme masse de population, incapable de traiter les informations, de les comprendre, de les ré - élaborer et les utiliser intelligemment. Je suis peiné, Monsieur, que vous ne vous soyez pas rendu compte que la technique la plus sophistiquée et cruelle utilisé par le premier groupe réside dans l'aliénation du second majoritaire et sans défense intellectuelle.

Comment se réalise cette perturbation de vos faibles mécanismes intellectuels ? Simplement en injectant dans vos cerveaux des courants de pensée basés sur des patrons magiques et irrationnels. Pendant que les détenteurs du pouvoir avec une astuce délibérée, monopolisent la technologie et sont dirigés par des patrons de logique scientifique, des milliers d'OEMII de la Terre se laissent intoxiquer par des superstitions, par des idées pseudoreligieuses, par des mythes irrationnels, fomentés depuis les centres de pouvoir détenteurs des moyens de diffusion, la dispersion de doctrines absurdes, de conceptions anti-scientifiques de l'univers, de l'occultisme sous toutes ses formes, en faisant taire les rares voix qui se risquent à dénoncer de telles déformations de la logique.
Parce que naturellement votre science est encore faiblement développée et se trouve en phase d'accumulation d'erreurs et de modèles encore insuffisamment aiguisés concernant le comportement de la matière inerte et de la biologie, mais le plus absurde et le plus psychopathologique est la somme des idées délirantes que les détracteurs de la science terrestre diffusent devant la joie mal contenue des composants du premier groupe qui observent avec délectation que, pendant que les masses sont droguées avec ces courants de pensée magique, elles ne seront pas capables de TRAITER L'INFORMATION.
   Vos frères qui font partie du premier groupe, détenteurs de pouvoir, sont-ils malveillant ou sadiques ? Notre conception est différente. Ce sont seulement des être malades qui profitent de leur développement neurocorticoencéphalique pour se défendre des moins doués. Interviennent ainsi des processus et mécanismes ancestraux et viscéraux d'auto-défense d'origine animale, (que vous appellez ÉGOÏSME ou psychopathies asociales et criminelles) La dénomination est sans importance : une simple question sémantique. Le plus grave est que ces intelligents mécanismes défensifs intelligents les poussent à s'approprier l'information, la manipuler, la corrompre, en contrôlant ainsi la technologie et avec elle les moyens basiques de production ; de cette manière et ils se droguent eux-mêmes dans un bien-être hédoniste et mènent le reste de l'humanité vers le chaos.

Compte tenu des considérations précédentes reconsidérez le problème en prenant de la hauteur. Imaginez que nous, humains de l'Astre Ummo rassemblions pour vous ce volumineux dossier de données techniques qui apparemment va apporter la libération du réseau social.
À qui le remettre ? À un humble paysan ? Un moine bouddhiste ? Un modeste professeur d'université qui ne serait pas capable de décoder un cumul de données si complexes et ne disposerait pas des données pour aboutir à leur application pratique ?
   Imaginez-vous, Monsieur, à qui ira au bout du compte tout ce précieux dossier ? Supposons que nous vous le confions à vous, homme du Canada, de l'Espagne, de France, de Norvège, nos amis qui croient en notre existence avec un certain niveau de fiabilité. Le garderez vous dans un coffre-fort en le rendant stérile ? Et si vous le publiez en fascicule entre vos amis de la magie et de l'occultisme, à quoi servirait-il ? Le plus probable est que finalement il arrivera au pouvoir de cette unique oligarchie capable de comprendre et de l'utiliser.... et Que pensez-vous qu'elle en fera ?
   Êtes-vous si ingénu, Monsieur, que vous croyez même qu'ils vont l'utiliser au profit du réseau social ?
Quelques-uns de vos frères, conscients de leur monstruosité, élaborent un modèle économique de libre marché capable de brûler des tonnes de blé pour que se maintiennent les prix et favoriser ainsi quelques-uns au détriment de millions d'enfants mal nourris. Ils sont capables d'amener l'astre froid au bord de l'hécatombe nucléaire pour défendre l'un des leurs, un psychopathe criminel comme Mohamed Reza (Ex Chah d'Iran), pour la simple raison qu'il détient un des plus grands pouvoirs économiques, obtenu en spoliant ses frères. A qui confier notre dossier ?

Que croyez-vous qu'ils feraient avec cet apport technologique ?
Voyons divers exemples : Comment utiliser nos techniques des hautes résolutions qui permettent la mutation d'une séquence de polynucléotïdes au sein d'un noyau cellulaire ? Pour éradiquer le cancer comme nous l'avons fait ? Et qui nous le garantira ? NON. On va vous le dire crûment : avec cette technique on développerait de nouveaux micro-organismes pathogènes autorésistants pour les utiliser dans une possible confrontation guerrière de caractère bactériologique ou, ce qui est pire, pour synthétiser des êtres hominoïdes quasiment décérébrés qui serviraient comme esclaves dans leurs chaînes de production.

A quoi servirait de vous confier une structure de 2070 équations capable de préparer un modèle de comportement futur d'une grande famille de variables (Expansion démographique, Accroissement des investissements, Ressources naturelles, pollution du milieu, consommation énergétique...) ? Pour élaborer un ordre économique international non basé sur le libre monopole des moyens de production mais sur une juste répartition des ressources ? Ne soyez pas si ingénu. Cette matrice serait immédiatement utilisée par des états aussi néfastes que les États-Unis, Israël, le Japon ou l'Allemagne fédérale, pour dominer les marchés extérieurs en se battant entre eux et en marginalisant encore plus les misérables pays du Sud.

Et à qui croyez-vous que bénéficieraient nos schémas pour l'obtention de l'énergie de fusion ? à la république de Guinée ? Avec quoi construira-t-elle les réacteurs magnétohydrodynamiques de plasma ? Avec de la pulpe de cacao ? Ou au Kenya, avec des écorces de cacahouèttes ?
   Pensez par exemple à une situation hypothétique. Nous livrons en secret à votre frère Luis Jimenez Maruhenda un équipement technologiquement conçu pour soigner n'importe quelle forme de leucémie. Nous pouvons construire pour vous un dispositif ainsi conçu, bien que notre système de thérapie utilise d'autres voies. Votre frère, enthousiasmé par la générosité de mes frères d'Ummo, lance un appel ému sur les ondes et des milliers de malades rejoignent son centre urbain.... Combien de temps pensez-vous qu'il gardera en son pouvoir un appareil de ces caractéristiques, dont l'examen pourrait apporter un impressionnant volume d'informations... ?

Avec une profonde tristesse, Monsieur Jorge, nous vous confessons notre impuissance à vous aider, ce n'est plus la violation d'une éthique qui nous retient d'interférer dans votre évolution, (bien que nous violenterions cette éthique, Comment franchir les autres barrières ?) Cela nécessiterait d'abord de reconvertir toute l'industrie avant de pouvoir utiliser notre technologie ? D'où obtiendrez vous les énormes apports de capitaux pour ceci ? Qui tolérera que le pouvoir passe en d'autres mains ? Devrez-vous vous opposer à toute la puissance nucléaire de certaines nations qui avant de perdre cette puissance, réduiront en cendres nucléaires votre OYAGAA ?

Monsieur : si dans ces courtes pages nous avons résumé toutes ces difficultés, vous pouvez supposer le cumul des problèmes que nous pourrions présenter si nous faisions une analyse plus complète du problème. C'est pourquoi quand vous nous suppliez "Venez, hommes de l'espace extérieur, pour nous aider" vous me déchirez le cœur.... !

   Des hommes comme celui qui vient de mourir ont la solution. Il y a longtemps un frère d'origine divine vous en a apporté d'autres et : qu'en avez-vous fait ? Vous avez transformé les sublimes apport de Jésus en un cumul d'idées superstitieuses avec le soutien de gigantesques structures ecclésiastiques dédiées au lucre. Vous avez transformé les intelligentes idées de Marx et de Mao en de gigantesques structures bureaucratiques, plus attentive à se défendre de leurs ennemis et à imiter les modèles de consommation occidentale qu'à obtenir cet idéal socialisant et sublime de leurs dirigeants. Vous assistez stupéfaits au spectacle d'un état qui se dit juste et socialiste, violant le droit d'indépendance d'un pays arabe voisin, pendant que le cynisme criminel de leur antagoniste, qui, des années auparavant massacra le peuple du Vietnam, lance d'hypocrites cris de douleur... Vous êtes gravement malades amis de la Terre; Nous assistons impressionnés et attristés à ce qui peut être l'holocauste final du réseau social de la Terre. Nous n'osons même pas conseiller, nous craignons que n'importe quelle parole soit mythifiée, distordue, corrompue, frivolisée. Nous vous voyons vous diriger en chantant, en jouant, en vous amusant comme des enfants inconscients, vers une décharge de déchets nucléaires. Que Woa s'apitoie sur vous !

suite au verso

Monsieur : pardonnez-nous à nouveau le discours décousu de cette lettre.

Mon désir cette fois est que vous saluiez particulièrement votre intelligente épouse comme représentante des autres YIE.
En vous demandant de nous permettre le geste symbolique d'appuyer notre main sur sa noble poitrine.
Ce désir spécial à une signification spéciale dans ce document. Nous voulons, avec ces paragraphes, élever notre désaccord et notre répulsion la plus ferme et coléreuse, notre protestation la plus dure et condamnante (jusqu'au point que vous pouvez tolérer de notre ingérence), pour la continuelle agression et violation que les hommes de la Terre, quasiment sans exception, imposent à leurs compagnes biologiques qui, dans de grandes proportions, dépassent en abnégation, intelligence et capacité de compréhension leurs brutaux oppresseurs.