D 393
T13-4/5
JP
Mel: 13:04:04
corr: 23/05/04
Titre de la lettre:

Modèles d'écritures terrestres pour un musée d'Ummo

Date :
reçue le 11-3-87 [manuscrit, ndT]
Destinataires :
Luis Jiménez Marhuenda et son épouse Maria
Notes :

 


 

UMOAELEUEE

Langue ESPAGNOLE  [ le A est escamoté dans l'original]

Adressé au Pays Espagne 

                                               Pour Monsieur Luis Jiménez Marhuenda et son épouse Maria

Nous voulons être respectueux de vos coutumes. Celles-ci disent qu'une lettre doit être remise au chef de famille. Et même si nous l'interprétons comme une claire discrimination de la YIIE (FEMME), nous nous plions à vos rôles.

Nous voulons vous exprimer notre désir :

En premier lieu que vous fassiez parvenir notre expression de salut très respectueux aux personnes dont nous faisons la liste ci-après.

Nous avons cru efficace de changer la typographie de la machine en prenant celle du même modèle HISPANO OLIVETTI Studio 46 avec laquelle nous avons écrit en Version castillane nos premières lettres à ce merveilleux pays. Le but est évident, contribuer à ce qu'elles ne soient pas confondues avec des lettres apocryphes. Une expertise dactylographique, prenant en compte que ce modèle est très utilisé et que l'impression déjà déformée des caractères contribuera à fixer l'authenticité d'une impression dactylographique, rendra très difficile une falsification par des personnes techniquement non préparées.

Ensuite que vous fassiez parvenir l'expression citée à CES PERSONNES MAIS TRES SPECIALEMENT A LEURS EPOUSES ET COMPAGNES   La raison est celle-ci :

Nous avons toujours été respectueux de vos coutumes et nous continuerons à le faire. Nous savons que dans le contexte culturel de OIYIA TIERRA ( GAAA) la prédominance du sexe masculin met de côté vos YIEE ( EPOUSE) Mais nous avons observé que parfois notre respect pour vos rôles et habitudes a été interprété comme un soutien moral de notre esprit étranger à cette attitude misogyne. Nous voulons compenser avec cette dédicace formelle, l'oubli apparent qui a pu naître d'une interprétation fallacieuse de nos textes. Un des aspects très tristes qui nous a causé une impression très affligeante de la merveilleuse Culture de la Terre est précisément cette attitude de marginalisation.

Nous savons que quelques unes de ces personnes comme FRANCO MUELA ou MANUEL ALVAREZ sont décédées, mais leurs souvenirs, non seulement restent gravés dans notre mémoire, mais leurs apports mentaux sont restés enregistrés au sein du BUAUE BIAEEII (PLAN PSYCHIQUE COLLECTIF)

Nous avons aussi exclu de la Liste des personnes respectées qui comme Fernando Baron Rojas Marcos, Pilar Gomez Aguirre, Vidal Lamiquiz, José Maria Navarro Lopez, Mario Rodriguez Aragon, Mario Serra Parera, Manuel Selva Dominguez, Ramon de Navia Ossorio, Eladi? Ortega Laria, José Maria Bañon Artigao, Angel del Campo Frances et José Antonio Frances, ont été intéressés de quelque manière à notre existence.

                                                Signature ummite manuscrite [réservée]

Tous ceux de vos frères dont nous citons les patronymes et noms de famille dans ces feuillets dactylographiés, méritent notre très profond respect. Certains gardent face à nous une attitude de doute prudent. Ce sont les plus sensés, d'autres qui aiment notre culture sont vos frères les plus aimés des miens, bien qu'il nous plairait de les exhorter à ce qu'ils adoptent une attitude plus critique. Notre main sur leur poitrine.

                                                                                  DIEGO MARTINEZ NAHARRO

ESTEBAN  ALFONSO  MARTINEZ                       FRANCISCO MEJORADA  JIMENEZ

MANUEL  ALVAREZ  DE  JUAN                            ANTONIO  MOYA  CERPA

ALICIA  ARAUJO                                                    FRANCO  MUELA  PEDRADA

GERMAN DE  ARGUMOSA                                   JAVIER  MUELA QUESADA

JUAN  JOSE  BENITEZ                                           JOSE  MARIA  PILON  VALERO  DE B.

ALBERTO  BORRAS  GABARRO                          ANTONIO  RIBERA  JORDA

IGNACIO DARNAUDE ROJAS                              MARCOS BLAS 

JUAN DOMINGUEZ  MONTES                             MANUEL SALAZAR

RAFAEL  FARRIOLS  CALVO                               FERNANDO SESMA  MANZANO

DIONISO GARRIDO  BUENDIA                           REGINA  SENDRAS GONSALVO

LUIS JIMENEZ MARUENDA                                 RAUL  TORRES Herreros

JOSE  JORDAN  PENA                                          MANUEL  TRIGO  GANDUL

ENRIQUE  LOPEZ  GUERRERO                            JOSE DE ZOR  G.N.

JOAQUIN  MARTINEZ  ANDRES                         SAJARDO  LOPEZ

FERNANDO JIMENEZ  DE OSO

Mon nom est AOSII 3 FILS DE IRAA Numéro 6 et je voudrais solliciter une importante- à nos yeux- faveur.

Nous voudrions apporter sur Ummo un souvenir de vos vies, Pour cela nous vous demanderions de nous écrire sur un bristol de couleur blanche (de dimensions 14,7 centimètres par 9,4 centimètres) un texte manuscrit à la main [sic,ndT] mais comportant en en-tête vos deux noms espagnols suivis (aussi en manuscrit) de ESPAGNE - PLANETE FROIDE TERRE (Si vous ne désirez pas les réduire à ces dimensions, faites votre tracé calligraphié sur une surface rectangulaire inférieure à ces dimensions et nous la redimensionnerons avec une matrice (la raison de ces mesures n'est autre qu'une norme de codification pour nos salles de musée (OBFUOVAA) .

Nous disposons d'images de vous (à l'exception d'Alicia Araujo et de Manuel Trigo : la première décédée) en reproduction stéréographique (tridimensionnelle) à haute résolution que nous avons obtenues avec nos UULUEWAA  Nous avons pu obtenir de chaque OEMII cité des sensibilisations graphiques, habillées ou dénudées. Nous vous supplions de nous pardonner si nous l'avons réalisé sans votre autorisation, mais nous n'avons pour cela violé aucune de vos lois, de nature éthique.

Si l'un ou l'autre parmi vos frères dispose d'écrits des frères décédés, il nous serait agréable de disposer d'un échantillon REEL (nous n'en disposons que de Fernando Sesma et de Manuel Alavarez ), envoyez-les à votre frère JUAN AGUIRRE CEBERIO.

Signature ummite manuscrite [réservée]