D 45
T7-43/47

ajh
Corr: 24/04/04

Corr; 06/12/05 ( date)

III-I-1/8
Titre de la lettre:
Plis de l'espace et Cosmos décadimentionnel
Date :
1966 (sans doute antérieure au 11 mars)
Destinataires :
Sesma
Notes :
1 lettre - 7 dessins - format non vérifié.
Les images provenant de Aguirre ont très probablement été redessinées.

AELEWE

DOCUMENT COMPLÉMENTAIRE.
N° de copies distribuées: 1
LANGUE:ESPAGNOL
A la demande de Fernando Sesma Manzano,
Madrid.

Professeur Sesma Manzano: Notre camarade nous transmet votre demande de RENSEIGNEMENTS COMPLÉMENTAIRES qui vous sont remis sur l'Histoire et la Philosophie d'UMMO.

Nous allons essayer de répondre à votre désir naturel concernant deux champs définis:
Distances relatives entre les ASTRES
Expressions mathématiques d'UMMO.

112 - DISTANCES APPARENTES ENTRE LES ASTRES ET GALAXIES DU WAAM.

Le cosmos est un continuum espace-temps décadimensionnel, courbé en son ensemble et formant une Hypersphère inverse (c'est-à-dire avec deux rayons de même longueur mais inversés). Mais, en plus de cette immense courbure universelle, il est soumis à deux autres types de courbures. Voyons ce qu'elles sont :

Il est impossible cependant de représenter sur un dessin de telles courbures (car sur une surface on ne peut dessiner que des images à trois dimensions). Cependant nous allons essayer de dessiner des vrais graphismes en utilisant les moyens d'expression habituels parmi vous (et dans ce cas des crayons de couleur). Accueillez donc avec réserve de tels dessins qui n'ont qu'une valeur didactique, comme un enfant terrestre doit recevoir l'expression de Dieu par le symbole d'un TRIANGLE avec un OEIL tracé à l'intérieur.


(S45-A) image originale


(S45-A2) image provenant de Aguirre

L'image A l'indique: la façon dont nous voyons ou apprécions, nous les humains, un "fragment" de l'ESPACE qui englobe deux astres quelconques (par exemple la TERRE et UMMO). La ligne ROUGE (NdW : ligne en pointillés. On espère avoir les images en couleur un jour !) représente l'apparent chemin le plus court, c'est-à-dire celui que suivra un RAYON de lumière, c'est-à-dire un faisceau d'IBOAAAYA OU (PHOTONS) ou bien l'un de vos projectiles téléguidés.

L'image B suggère comment peut être courbé ce même espace à travers une quatrième dimension. Ces immenses "plis" de l'espace varient constamment, comme le vent peut plisser l'un de vos draps étendu au sol, et ils sont dus à l'influence de l'UWAAN (Notre Cosmos jumeau dont nous avons déjà parlé dans un autre document). Il existe cependant d'autres courbures beaucoup plus petites: de petits plis ou rides que l'on peut identifier avec ce que nos sens perçoivent comme MASSES. Les Galaxies, et en elles les astres, le corps humain, une pierre, ne sont que des petits "creux" ou courbures de l'espace à travers un quatrième axe dimensionnel (axe orange dans l'image B). Observez que les scientifiques terrestres ont identifié la courbure générale de l'ESPACE et ces petites courbures-MASSE, mais ils ignorent les grands plis variables que nous venons de mentionner en second lieu.

Comme vous le voyez, la ligne VERTE continue de l'image B ou C représentera donc l'AUTHENTIQUE DISTANCE LA PLUS COURTE (idéale pour les voyages interplanétaires) dans cet espace tétradimensionnel.

Quand le rayon de cette courbure est grand, (image B) les deux lignes ont presque la même longueur et les voyages spatiaux se feront encore dans un temps très long même en se déplaçant à des vitesses proches de celle de la lumière.

Mais si la courbure est prononcée, (image C) la ligne isochrone (VERTE) (NdW : ligne continue) sera sensiblement plus courte que la ROUGE (NdW : ligne en pointillés), ligne de la propagation de la LUMIERE.


(S45-B) image originale


(S45-B2) image provenant de Aguirre

Dans les images D et E on peut distinguer deux types de lignes idéales.

LIGNES ISOCHRONES (VERT BLEU INDIGO) qui représentent la véritable ligne la plus courte (VERT), celle de la trajectoire de la LUMIERE (ROUGE), et d'autres intermédiaires (VIOLET). Les IISUIW (lignes isochrones) se caractérisent ainsi pour que dans cette même ligne deux observateurs 1 et 2 vérifient que le TEMPS est synchrone. Par contre pour 1 et 3 situés dans des IISUIW différents, le TEMP s'écoule d'une manière différente.

LIGNES USDOUOO (ISODYNAMIQUES) représentées avec la couleur ORANGE. Observez que dans l'IMAGE D elles sont divergentes et que dans l'IMAGE E elles sont PARALLELES.

C'est seulement quand les lignes USDOUOO ou isodynamiques ne convergent ni ne divergent, c'est-à-dire qu'elles sont parallèles (image E), que nos scientifiques peuvent prendre conscience que la distance à l'autre astre est minime et qu'ils peuvent se déplacer à travers cette IISUIW (isochrone) avec nos OAWOOLEA UEWA OEMM (vaisseaux spatiaux en forme de disques).

Mais cette courbure de l'espace subit des modifications périodiques engendrées par l'influence de l'UWAAM. Aujourd'hui il peut se produire que notre planète UMMO soit plus proche de la planète Terre que l'étoile ALPHA DU CENTAURE et en fait cela s'est produit quelques fois.


(S45-C) image originale très dégradée


(S45-C2) image provenant de Aguirre

L'image F aidera à comprendre cela. Dans des conditions normales, IMAGE F, la distance apparente Alpha du Centaure à la Terre sera de quelques 4,4 années lumière. Par contre IUMMA et UMMO (NOTRE SYSTEME SOLAIRE DE WOLF 424) sont distants de plus de 14 années-lumière (NdT : de la Terre). (ligne rouge)

Mais si, comme l'indique l'image G, l'espace se courbe, il peut se produire que les distances réelles (vert et bleu) varient en faveur de l'espace qui nous sépare de UMMO. Si la trajectoire de la LUMIÈRE n'a pas varié, pour les astronomes et pour les éventuels voyageurs de l'une de vos fusées qui voudraient se déplacer jusqu'à UMMO, le temps du voyage leur paraîtrait plus long pour WOLF 424 que pour ce que vous considérez comme l'étoile la plus proche: Alpha du Centaure.

323 EXPRESSIONS DE WUA (MATHÉMATIQUES) DE UMMO.

Notre système de NUMÉRATION est de base 12, alors que vous avez, vous, choisi un sytème décimal. En dehors du fait logique selon lequel les signes employés par les terrestres sont différents, les expressions des différents nombres complexes s'effectuent en ordonnant les chiffres de la même manière que vous. Cependant celui qui n'est pas familiarisé avec ce système de numération à base 12 peut trouver étrange que pour écrire une quantité de 29 arbres par exemple, il faille en réalité écrire 25. N'importe lequel de vos mathématiciens résoudra cette contradiction apparente.


(S45-D) image originale


(S45-D2) image provenant de Aguirre

NdW: Notez que le signe représentant le zéro n'est pas indiqué sur la retranscription Aguirre. Sur l'original, il se trouve très près du bord de la feuille. Il a peut-être été coupé sur la photocopie qu'Aguirre a obtenue.

Nous avons ajouté cette table de signes fondamentaux et à la suite, nous en mettons d'autres avec l'expression correspondante.


(S45-E) image originale

NdW: Erreur sur le dernier nombre de la liste: en effet ce nombre représente "100" en base 12, c'est à dire 144 en base 10, mais pas 120 en base 10 (qui s'écrit "A0" en base 12). Dis plus simplement, si on utilise les notations ummites on a:


(S45-E2) image provenant de Aguirre

Vous pouvez supposer que l'énorme complexité des expressions mathématiques, logiques et géométriques est résolue (comme par vous) par un grand nombre de symboles qui ne ressemblent absolument pas à ceux utilisés sur Terre. Nous pouvons noter un fait curieux: dans vos expressions algébriques vous symbolisez les nombres par des lettres. Sur UMMO nous utilisons une grande gamme de symboles spéciaux.

Voici à titre d'exemple, puisque vous nous sollicitez seulement des idées générales, quelques exemples d'algorithmes utilisant des chiffres réels (base 12).

ALGORITHME SOMME
31 + 46 + 3 = 80 (S45-F)

Symbole somme : (S45-1)

NdW: Le symbole de soustraction n'est pas indiqué, mais peut facilement être déduit de la formule S45-L. La soustraction s'écrit comme une parenthèse fermante à l'opposé de l'addition, c'est à dire: )

Symbole d'égalité : (S45-2)

ALGORITHME PRODUIT :
2 x 4 x 8 = 64 (S45-G)

Symbole produit : (S45-3)

ALGORITHME QUOTIENT :
12 : 3 = 4 (S45-H)

Symbole division : (S45-4)

ALGORITHME PUISSANCE :
43 = 64 (S45-I)

Symbole puissance : (S45-J)

ALGORITHME RACINE

Symbole racine (S45-K)

AUTRES EXEMPLES DE FORMULES

Constante e (S45-5)

Constante pi (S45-6)

Sh U (Sinus hyperbolique de U ) = ½ (eU - e-U) par (S45-L)

NdW: La formule se lit facilement : Le signe qui ressemble à un "n" est la variable U. Le signe le précendant est donc "sh". Puis on a l'égalité à géométrie variable. Au dessus de l'égalité on a 1 (trait horizontal) divisé (trait vertical) par 2 (le petit coin), donc bien ½, suivit de la multiplication (le signe en forme de canne) puis on découvre les parenthèses qui ressemblent à une grande casserole avec la queue vers la droite et qui englobent tout ce qui doit être dans la parenthèse, c'est à dire: e (signe S45-5) à la puissance (S45-J : trait horizontal au dessus du e) U le même signe qu'au début qui ressemble à un "n", moins (un signe qui ressemble à une parenthèse fermante, à l'opposé du plus qui ressemble à une parenthèse ouvrante c.f. S45-1) encore une fois e à la puissance moins U, le moins (parenthèse fermante) étant écrit à droite du U contrairement à notre écriture.

Expression d'un delta (déterminant) (S45-Mf) par (S45-M)

Inversion de matrice de deux dimensions (S45-N)

Produit vectoriel (S45-Of) par (S45-O)

Dérivées (S45-Pf) par (S45-P)

Tenseur phi (S45-Qf) par (S45-Q)

Exemple d'intégration : (S45-Rf) par (S45-R)

Les mathématiciens d'UMMO considèrent d'une importance transcendantale une simple fonction périodique - fonction sinusoïde - que nous appelons WOABAEEYUEE WOA (génératrice mathématique du générateur ou DIEU)

y = sin 2 pi (S45-S) (nous mesurons la circonférence en BOAALOWA (radians) seulement. Votre division en degrés sexagésinaux ou centésimaux nous semble confuse).

Vous pouvez observer que nous employons le symbole de WOA . Mais n'oubliez pas que nous considérons le cosmos comme un système décadimensionnel, WOA engendre une série infinie de trains d'ondes (des fonctions sinusoïdes) de fréquences, d'amplitude et de phase distinctes. L'ESPACE se voit ainsi tordu, en provoquant une série D'ONDES STATIONNAIRES et de NOEUDS qui se réfléchissent dans l'infini du WAAM. Ces ondes stationnaires ne sont que les plis du CONTINUUM ESPACE-TEMPS que nous appelons MASSES (Galaxies, Gaz, Animaux etc ...). Ainsi s'explique la confusion des scientifiques terrestres quand ils observent l'apparente contradiction qu'un électron soit en même temps CORPUSCULE (masse) et ONDE: c'est une confusion ingénue.

La mort de l'Univers consistera donc en une mise en phase de ces infinis trains ondulatoires qui se propagent isotropiquement, crées par WOA.

QUELQUES UNITES TRANSCENDANTES (CONSTANTES).

* GOSEEE (S45-7) : unité de longueur cosmique utilisée sur UMMO; elle équivaut à la distance de IUMMA (Wolf 424) à NAUEE à son apogée (76.126 ENMOO)

* VITESSE DE LA LUMIERE: (S45-8)

* DIAMETRE STATISTIQUE moyen de notre GALAXIE : (S45-9) (se prononce WAALI)

* ENMOO (S45-10) : Unité de longueur officielle sur UMMO, elle est fonction de la longueur d'onde fondamentale émise par la GALAXIE (S45-T) Un ENMOO équivaut à 1,873666 mètres.

* Accélération de la GRAVITÉ sur UMMO (mesurée à la côte BAAAUAWE) (S45-U)

* Fréquence des impulsions d'activation des centres nerveux (S45-11) et (S45-12) situés dans le Plexus Choroïdien ventrolatéral (cerveau de l'homme) 6.123 cycles/sec (NdT: 10368 Hz)

* TEMPS DU BUUAWE BIEE (S45-13) = 0,00013851 seconde ; (temps que met l'homme pour envoyer une impulsion unité à travers le BUUA XUU ( PSY SPHERE) à un autre homme de UMMO par voie télépathique.