D 59-1
T2-5/6
ajh
Corr: 25/04/04
III-I-50/52
Titre de la lettre:
Rapport d'introduction sur l'Ibozoo uu, le temps, etc
Date :
01/05/1967
Destinataires :
Villagrasa
Notes :
Lettre 1 (5 lettres, 34 pages)

 


 

UMMOAELEWE
LANGUE : ESPAGNOL
NOMBRE DE COPIES : 1
ENRIQUE VILLAGRASA NOVOA
MADRID ESPAGNE

Au cours d'une conversation que vous avez eu avec mon frère dont je dépends en Espagne: DEI 98, fils de DEII 97, vous lui demandiez des informations concernant nos voyages et le concept de l'Espace.

Le thème est complexe comme vous pourrez vous en rendre compte dans les documents que nous allons vous envoyer.

Mais avant de vous faire une description du type de sensations que nes frères expérimentons quand nous voyageons dans un OAWOOLEA Uewa OEMM (NEF LENTICULAIRE POUR LES DÉPLACEMENTS INTRAGALACTIQUES), il convient que vous ayez une idée plus exacte de notre concept de l' ESPACE.

Vous vérifierez vous-même qu'une telle THÉORIE diffère largement de celle qui a été élaborée par les mathématiciens de la terre, que notre image du WAAM , bien que nous le considérions comme un UXGIIGIIAM (ESPACE) pluridimensionnel qui subit dans sa structure des courbures multiples (que nous appelons masses), ne ressemble en rien au concept D'ESPACE TRIDIMENSIONNEL EUCLIDIEN élaboré par les terrestres et il n'est pas non plus un fidèle reflet des conceptions terrestres modernes de RIEMANN, BOLYAI ou LOBATCHEVSKY qui postulent un N-ESPACE ou espace pluridimensionnel indiquant que le cosmos peut adopter la forme d'une HYPERSPHÈRE de courbure positive ou de courbure négative. Il existe pour nous ce qui est appelé ESPACE-TEMPS conçu par MINKOWSKY mais plongé dans une trame à n-dimensions.

Quand nous vous exposerons le concept de l'IBOZOO UU , qui ne doit jamais être confondu avec le concept de POINT géométrique ou mathématique élaboré par les mathématiciens terrestres comme une abstraction sans réalité physique), vous comprendrez mieux notre théorie.

Vous remarquerez que le grand contraste entre vos modèles d'ESPACE et notre MODÈLE réel consiste précisément dans la divergence au niveau du CONCEPT de DIMENSION qui adopte pour vous l'interprétation d'un scalaire.

Un développement exhaustif de notre Théorie de l'ESPACE exigerait de nombreuses centaines de pages dactylographiées. Nous nous limiterons donc, en quelques dizaines de feuilles, à vous décrire les éléments de base de cette conception. Pour ceux d'entre vous qui ne possèdent pas de formation mathématique nous utiliserons des dessins de valeur simplement pédagogique. Nous invitons ces OEMII à faire un effort pour comprendre.

Cela constituera une excellente gymnastique mentale et leur servira de rappel des concepts mathématiques appris autrefois avec l'aide de vos vieux professeurs de mathématiques.

Cela vous servira en outre le jour où les physiciens de la Terre découvriront enfin la véritable nature du WAAM; à ce moment là vous serez fier d'avoir d'avoir pris conscience (même à un niveau très élémentaire) de tels concepts de nombreuses années auparavant, grâce à cette expérience indubitablement intéressante et surprenante que vous aurez suivi.

Quand nous utilisons les formules mathématiques, M. VILLAGRASA NOVOA, s'il vous arrive de lire en public ces rapports à vos frères terrestres non spécialisés en mathématiques, vous pourrez écarter quelques paragraphes que nous marquons entre des traits de couleur verte dessinés sur le papier.
Ainsi, on évitera une excessive aridité dans la lecture d'un thème qui pourrait devenir déplaisant pour certains OEMII terrestres peu habitués à ce type de thèmes scientifiques.

Nous sommes certains qu'après la lecture soigneuse de nos notes, où vous comprendrez l'authentique concept du TEMPS, les concepts de DISTANCE, MASSE, PARTICULES ATOMIQUE, ÉNERGIE et CHAMPS GRAVITATIONNELS, ÉLECTROSTATIQUE et MAGNÉTIQUE, vous pourrez alors vous faire une idée du panorama qui se présente aux voyageurs de l'espace avant que nous le décrivions dans un prochain rapport.

Naturellement les perceptions qu'expérimentent les voyageurs ne sont pas véritablement extraordinaires. Ne pensez pas qu'ils ont des visions de couleurs jamais perçues par notre rétine, ou des sensations tactiles fantastiques ni des sons hallucinants. Au contraire nos organes sensoriels continuent de coder les messages de l'extérieur avec les mêmes lois psychophysiologiques que d'habitude. Seules les nouveaux stimulus, issues d'autres sources d'énergie et de matière, diffèrent de celles que nous percevons habituellement. Les planètes et les astres chauds ne sont plus pour nous des concentrations de MASSE et ils peuvent disparaître pour nos organes sensoriels. Par contre certains facteurs qui, dans le cadre de référence antérieur apparaissaient comme des concentrations d'énergie lumineuse par exemple, en étant inversés se présenteront comme d'immenses nuages de sousparticules atomiques. Un choc avec ces nébuleuses serait fatal au vaisseau.

Nous vous enverrons le prochain rapport avant dimanche prochain. Ainsi vous pourrez étudier avec attention ce qui ressort de ces différentes pages.

Naturellement vous restez autorisés à le montrer à vos frères et à en imprimer des fac-similés. Vous pouvez le montrer aux experts terrestres en physique et en mathématique. Vous pouvez utiliser la reproduction fac-similé et le diffuser à votre gré. Bien qu'il soit improbable que cela cause des effets révolutionnaires, nous nous réservons le droit de vous demander des restrictions aux autorisatoions précédentes, si nous jugeons que notre révélation (à l'encontre de nos espérances) provoque chez les spécialistes de la Terre quelque mouvement de curiosité ou d'attente.

Nous disons cela parce que c'est la première fois, bien que sous forme restreinte, que nous développons cette théorie devant un Terrestre quelconque (SCIENTIFIQUE OU PROFANE). Jusqu'à présent dans de nombreux rapports et conversations, nous avions parlé de l'IBOZOO UUU sans donner sa signification, nous limitant à traduire ce phonème par point physique.