GR1-10
N10
TP 524 à 531
Traduction: JP
Dernière Modification: 05/03/2017
Format vérifié et conforme à l'original (AN)
Titre de la lettre : Incompréhension.
Hominisation sur Terre.
Commencement de notre "nuit noire".
Nous n’allons pas nous faire connaître massivement.
L'importance de chacune des vies du WAAM.
Date : 31/07/2013
Destinataires : Manuel R.
Notes : Lettre de 8 pages dont 2 ont été détruites suivant la demande.

Note du traducteur: Dans l’adresse à une personne, la langue espagnole dispose de trois formes qui permettent de distinguer l’adresse de politesse et la pluralité des personnes. La langue française ne permet pas ces distinctions. Pour la clarté de lecture, j’ai pris comme convention de mettre une majuscule à “Vous” lors d’une adresse de politesse, en précisant entre crochets le nom de la personne si connue, et de ne pas mettre de signe distinctif pour le “vous” du pluriel.
On trouvera ainsi :
“Vous [nom..]” pour une personne adressée en politesse,
“Vous” pour un collectif adressé en politesse,
“vous” pour une adresse collective sans formule de politesse.

UMMOAEELEUUE

N° de copies : 4

Pays : Espagne (NdT: au pluriel, sic ndP)

Langue : Espagnol

Mr. Manuel R. : (NdW: Son nom de famille complet figure sur l'original.)

Je confesse en mon nom propre et en transmettant un sentiment unanime de mes frères, que nous ne parvenons pas à comprendre l’OEMMII de OYAGAA. Ce n’est pas de votre faute. Nous sommes deux espèces distinctes (terme pas exactement approprié) et nous ne pouvons arriver à nous comprendre. Imaginez-vous que vous êtes capables de cloner un "Homo Neanderthalensis", comme vous l’appelez et que vous le voyez avec les vêtements propres à OYAGAA de votre temps 2013, et que vous l’exhibiez dans les rues populeuses d’une des nombreuses cités chaque fois plus peuplées de votre astre froid. Nous ne sommes pas d’accord avec nombre de vos anthropologues qui soutiennent que pratiquement personne ne se retournerait pour regarder ce malheureux OEMMII. Nous pensons, bien au contraire, que cet être serait regardé avec dégoût, mépris ou au minimum avec une surprise expressive dans vos cités les plus "avancées", et qu’il courrait un sérieux risque de mort en d’autres endroits de OYAGAA dans lesquels règne l’inculture et le désordre. Quant à nous, nous savons que le génome de votre récente découverte que Vous appelez "HOMO DESINOVIENSIS" (NdT: en vérité DENISOVA, erreur volontaire ?) portait le gène pré-Neanderthal (en réalité il était porteur de la charge génétique "Homo Heidelbergensis") et l’a transmis vers l’Est, en restant inscrit pour une grande partie de son génotype exclusivement chez ceux que vous appelez

les indigènes australiens (ceci est inconnu sur OYAGAA) qui, Vous pouvez le vérifier, ressemblent beaucoup aux portraits paléoartistiques élaborés par vos scientifiques artistes. Ces malheureux OEEMMII ont souffert une persécution spéciale jusqu’à des temps très récents, due précisément à la pigmentation de leur peau et à leurs traits "bestiaux" - qualification apparue dans la presse australienne en multiples occasions – héritée "sans faute" de caractères particuliers, conçus par WOA et acceptés par BUAWAA BIIAEII, ce qui rend spécialement répugnant le racisme ignorant sous-jacent. Nous espérons, Mr. Manuel, que vous ne vous offenserez pas de ce que nous exprimons ci-après : Un contact direct d’un seul de mes frères, une fois son identité et sa provenance affirmées, avec vous, même en ou durant une année aussi avancée que votre période 2013, provoquerait avec une probabilité de 87,98% (prise sur un échantillon de population urbaine adulte du "premier monde") l’extermination ou le confinement forcé de notre frère, et si ça se présentait dans des localisations de OYAGAA plus arriérées, la probabilité d’annihilation de son OEMMII est proche de 100%. Cela, sans mentionner le trauma que supposerait – pour pratiquement la totalité de la population - sur votre astre froid moralement détérioré, la constatation de l’existence d’êtres "de chair et d’os", qui pour très concevable qu’elle soit théoriquement par la majorité des OEMMII de OYAGAA, serait psychologiquement non assumable quand l’événement matériel pourrait se produire. Surtout en ces temps affligeants – pour Vous,- que pour notre part nous n’hésitons pas à qualifier de commencement de votre "nuit noire". Nous voulons que Vous compreniez deux choses importantes : la première, que votre hominisation (c’est-à-dire, l’incorporation d’un OEMMBUUAUU à un OOEEMMII, pas les définitions arbitraires de vos anthropologues ou de vos dogmatiques hommes de religion), a eu lieu, selon ce que nous croyons, à un

moment proche des 4,16 millions d’années OYAGAA avant votre OEMMIIOWOOA, ce qui contredit de multiples croyances de vos frères archéo-anthropologues qui ne disposent pas de moyens pour chercher mieux, vos gouvernants étant obstinés, comme ils le sont, au lieu d’en dériver les ressources vers celles-ci et d’autres honorables recherches, à financer des objectifs détestables et des fins criminelles. Ce qui précède signifie que depuis votre OEMBUOEMIOAA, votre hominisation, un maximum d’un peu plus de 30 millions d’années OYAGAA (mesuré dans votre conception du temps) en termes probabilistes linéaires pourraient s’écouler avant votre complète disparition. Vous êtes obsédés par connaître ICI ET MAINTENANT LA VÉRITÉ et imputez au BUUAAWEE BIIAEII ou à mes frères le manque de réponses à vos questions légitimes, bien qu’ingénues. Au nom de mon supérieur sur OYAGAA, une fois de plus (pensez que les OEMMII de UMMO nous sommes grégaires de manière assumée - ce terme n’est pas pour nous péjoratif – et nous l’avons répété de nombreuses fois) NOUS N’ALLONS PAS NOUS FAIRE CONNAÎTRE MASSIVEMENT DE MANIERE PATENTE OU ÉVIDENTE POUR LE MOMENT, ni n’allons vous aider, sauf exception admise et ordonnée par


(GR1-10-1)

Pardonnez l’apparent (mais inexistant) orgueil dans ce qui suit : Vous continuez à ne pas comprendre : UNE VIE, VOTRE vie, et celle de n’importe quel OEMMII du WAAM WAAM est ESSENTIELLE pour BUUUAWAA LAAEEDOO EESEE UUAALOO. Réfléchissez (nous autres savons, Mr. Manuel, que VOUS avez fait l’exercice), à Votre importance relative sur 10^180 (*) planètes – possiblement – habitées par des OEMMII _ estimation opérante actuelle de

nos physiciens_ et multipliez-la par une moyenne de 3X 10^9 OEEMMII par planète. Cela vous donnera une idée approximative du nombre de BUUAWAA existants "aujourd’hui et maintenant" - nous vous demandons pardon pour l’absurde chronotopographique (NdT: sic) – dans le WAAM WAAM, qui, ASSUMEZ-LE UNE FOIS POUR TOUTES, N’A NI DEBUT NI FIN. Car pour vous, ni votre naissance fictive ni votre supposée fin n’existe sans l’intervention du pôle maximum d’INFORMATION (WOA). Comprenez maintenant que si un UUGEE (2) périt pour des causes naturelles ou provoquées dans le sein maternel, cet UUGEE continue à vivre ÉTERNELLEMENT sa brève "vie" étant dans les dimensions WAAM WUUOAAM OOGOO aussi semblables et insignifiantes dans la vie éternelle que celles d’un de vos morts de 120 ans OYAGAA, (âge comparable au nôtre comme limite, que vous êtes certainement sur le point d’atteindre comme valeur maximale, sans que cela signifie plus que ça) qui ne revêt pas plus d’importance qu’à vos yeux effrayés manquant de la perception de l’au-delà, seulement ébauchée de manière erronée par des moines incultes, lascifs et convoiteurs. Peut-être ne voyez-vous pas que pendant que vous vivez vous êtes morts de ne pas jouir de la pleine liberté et que vous serez seulement véritablement vivants quand vous vous trouverez désordonnés (NdT: au sens de non rangés) dans BUAAWWAA BIIAEII ? Imaginez que l’une de vos multiples chenilles métamorphiques "s’attristerait" de rester ensevelie dans un réduit (symboliquement un tombeau) étanche bien que légèrement perméable pour probablement finir morte, ignorant que l’attend ensuite une vie plus pleine dans laquelle au lieu de se traîner, ses ailes récemment acquises lui permettront de voler. Nous vous demandons pardon pour la métaphore puérile et banale, mais c’est notre intention exclusive qu’une grande partie de l’humanité d’OYAGAA en nous lisant dans le futur, puisse comprendre nos concepts et les assimiler. N’oubliez pas les énormes différences culturelles qui existent encore entre les

différentes ethnies et strates sociales de OYAGAA. Quant à nous, nous vous le répétons, nous N’allons PAS intervenir en ce moment et cela adviendrait seulement face au risque – notablement plus élevé que celui que vous pourriez vous attribuer actuellement – de DESTRUCTION DE 62,67% DE LA VIE SUPERIEURE SUR VOTRE ASTRE FROID dans les prochaines 9,47 années OYAGAA. (NdW: Réception de cette lettre GR1-10 le 31-07-2013 + 9,47 ans amène à mi-janvier 2023) Mais chacun de vous, oubliant qu’il pourrait rester à son humanité plus de 3X10^7 années de votre temps d’essence incorporée à vos OEMMII, continue en insistant pour que nous nous manifestions parce qu’est sous-jacent dans la demande le désir personnel égoïste, quand pas morbide, de connaître ici et maintenant ce qui serait sans doute le plus grand événement de toute l’Histoire de OYAGAA.

Mr Manuel : Dans la suite nous allons vous révéler un secret en pleine connaissance de ce que votre discrétion est garantie par la BUAWA ANNEE que nous avons effectuée en Vous [MR].


Pause......



(GR1-10-2)

Nous vous demandons d’arrêter la lecture de cette lettre et de prononcer un serment solennel (nous vous parlons en termes moraux de OYAGAA, bien que ceux-ci ne diffèrent pas, sinon en nuances, des nôtres), avant de continuer la lecture. Par ce serment, Vous [MR] vous engagez à ne révéler à personne d’autre qu’à vos frères que nous vous indiquerons ensuite, le contenu du paragraphe qui suit. Vous vous engagez aussi à mutiler, par une découpe l’entourant, ce paragraphe et à le brûler ultérieurement. Vous pouvez conserver le reste de la lettre (ces lignes incluses) et la montrer ou la photocopier pour qui Vous [MR] le déciderez.


(GR1-10-3)


(GR1-10-4)

ATTENTION : DEPUIS LE DEBUT DE CE PARAGRAPHE JUSQU’ICI, VOUS, MR. MANUEL, DEVEZ AMPUTER ET BRÛLER LE CONTENU. MAIS VOUS POUVEZ EN FAIRE PHOTOCOPIE AUPARAVANT, QUE VOUS BRÛLEREZ ENSUITE EGALEMENT, ET MONTRER LA LETTRE ENTIERE A : Mr. DWF, Mr. BJ, Mme. TR,

Mme. Mariluz, Mr. Xaps, Mr. P et Mr. MJ EXCLUSIVEMENT - -            (NdW: quelques mots éliminés par le récipiendaire) - en exigeant de ceux-ci en outre le serment ou la promesse antérieurs de ne pas divulguer. Mr. Manuel, nous désirons répondre à toutes vos inquiétudes, mais nos supérieurs, beaucoup plus qualifiés, nous recommandent de ne pas le faire, et nous obéissons.

Ma main de manière non méritée sur votre noble poitrine, Mr. Manuel.


(GR1-10-5)

J’ai écrit AULAAOO 2 fils de AULAAOO 1,

Soumis en mission OYAGAA à IRAA 4 fils de IRAA 3


(*) En réalité le chiffre tend vers l’infini.

(1) (NdW: La note est vide sur l'original. Elle ne semble pas avoir été caviardée par le récipendiaire. A-t-elle été censurée par le supérieur avant envoie de la lettre ?

(2) Nous autres savons qu’une BUUAWAA est communiquée à un OEMMII à l’instant précis de la fusion d’un ovule avec un spermatozoïde.