D4147 Traduction: JP
Dernière Modification: 26/11/2016
Pas d'original disponible.
Titre de la lettre : Demande de réponse à plus de 17 dB pour la reconstruction du réseau espagnol.
Date : Reçue le 26/08/1996, cachet de la poste le 20/08/1996 (Chamartin, Madrid)
Destinataires : Monsieur Rafaél Farriols
Notes : Cette lettre fait suite à la D4779 (bien que sa référence Darnaude la précède), vous pouvez donc lire la D4779 en premier.

JPP a raconté plusieurs fois qu'il avait entendu Farriols dire qu'il avait fait exprès de marmoner une réponse inaudible dans son burreau afin de tester la véracité de la lettre D4779. Cette réponse de la D4147, lui demandant de parler au dessus de 17 décibels, a sans doute convaincu Farriols de l'authenticité de ces deux lettres.

A propos de cette annectode, Jean Pollion ajoute: "Pour l’avoir vécu moi-même, je confirme que Rafael Farriols m’a raconté l’anecdote de son expression à voix basse dans son bureau "Atico" et le lien qu’il a fait avec les 17 décibels de cette lettre. Nous avons regardé ensemble les nombreux endroits où pouvait se cacher une mini-sphère d’observation-écoute dans son bureau."

A propos des «certaines "coïncidences"» dont parle cette lettre, Javier Fraile témoigne: "Je ne me rappelle pas comment se déroule l'histoire exactement, mais c'est plus ou moins comme ce qui suit: Ces deux lettres (D4147 et D4779) ont été reçues avant que Farriols publie son livre. A ce moment, il avait seulement un brouillon de ce livre sur son ordinateur que pratiquement personne, ou que personne, n'avait vu. Les "coïncidences" se réfèrent aux déclarations prétendument erronées et faites par Farriols dans son manuscript -non publié- concernant le Marxisme et le plan de Gauss pour représenter les nombres complexes, qui ont été signalés dans la lettre reçue précédement (D4779). Apparamment, après avoir écrit le premier jet, et stimulé par une conversation avec Jorge Barrenechea, Farriols réfléchissait à ces deux sujets spécifiques, donc il a trouvé très surprenant que ces deux sujets aient été mentionnés dans la première lettre. Ce que la deuxième lettre semble insinuer est qu'ils ont lu dans sont esprit."

Rafael a fait parvenir ces deux lettres à Ignacio Darnaude par courrier, et y a ajouté une lettre de son cru où il exprime son impression concernant l'authenticité de ces deux lettres. La lettre de Rafael est référencée E46.

En novembre 2016, à notre connaissance, le "nouveau" sceau dont il est question dans cette lettre n'est connu que de très peu de personnes (il est toutefois difficile d'en chiffrer le nombre). Les gestionnaires d'ummo-sciences n'en n'ont pas connaissance. En novembre 2015, à la publication de cette lettre, le paragraphe mentionnant l'existence de ce nouveau sceau avait été supprimé à la demande des propriètaires de cette lettre, qui ne souhaitaient même pas que son existence soit mentionnée. En novembre 2016, les propriètaires ont accepté de révéler l'existence de ce nouveau sceau sans le dévoiler lui-même afin d'expliquer le lien qu'il y a entre GR1-1 et cette lettre de 1996 (et donc avec les lettres du réseau espagnol).

UMMOAELEWE
LANGUE ESPAGNOLE
Nbre DE COPIES : 3

Mr Rafael Farriols Calvo:

Il y a quelques jours vous receviez un rapport dicté par moi à un de vos frères de OYAGAA.
Nous vous prions très instamment de nous répondre à haute voix depuis n'importe quel endroit de votre belle maison à la question que nous vous formulions dans ledit écrit concernant votre disposition à nous aider à reconstituer la AYUUYISAA de OYAGAA. Vous pouvez énoncer votre réponse avec un volume de voix quelconque supérieur à 17 dB. Mais NOUS AVONS BESOIN de votre consentement formel. (NdT: Il y a encore « acquiescencia » pour aquiescencia) Bien sûr, vous pouvez refuser de nous faire plaisir et cela serait totalement acceptable par nous et n'affecterait en aucune manière l'intense affection que nous vous vouons. L'unique préjudice est que nous tendrions à recourir pour cela à un autre de vos frères du pays ESPAGNE dont la "syntonie" avec nous (AYUOOAALAA) n'est pas pour le moment aussi intense que la vôtre.

Nous avons maintenus soumis à une étude psychosomatique permanente (sur vos organismes et dans un environnement de rayon permanent (NdT: cet adjectif est l'exacte expression de AA) de 22 mètres terrestres) vos frères dont les noms suivent :

JOSÉ LUIS JORDÀN PEÑA
JORGE BARRENECHEA
JOSÉ M. PONS
ALFREDO LARA
JUAN JOSÉ BENITEZ
ALBERTO BORRAS
HILTRUD NORDLIN
JOAQUIN MARTINEZ
ENRIQUE VILLAGRASA ET SA YIEE
DIONISIO GARRIDO (ce frère à vous a été déconnecté de nos GIOOLEEWAEE pour des motifs douloureux on ne peut plus connus).
FRANCISCO MEJORADA
JUAN DOMINGUEZ MONTES ET SA GENEREUSE YIEE
JULIÄN BARRENECHEA
JUAN AGUIRRE CEBERIO
JAVIER SIERRA

Ce pourrait être une liste de base pour votre travail initial, dans l'hypothèse d'une réponse généreuse de votre part à notre grave demande.

Les hypothèses que vos frères envisagent sur l'authenticité de la reprise du contact avec vous sont méritoires pour autant qu'elles démontrent une indépendance de jugement très louable. Toutefois votre hypothèse, Mr Farriols Calvo, est en ces moments la plus judicieuse. Cette lettre et la précédente sont authentiques : N'IMPUTEZ A AUCUN DE VOS FRERES une supposée participation à leur confection. Vous recevrez des preuves de cette assertion.

Il est totalement hors de votre portée de comprendre certaines "coïncidences" en relation avec les époques et les contenus de votre livre. N'oubliez pas que notre technologie (NON INVASIVE- CECI EST TRES IMPORTANT) nous permet de nous "introduire" dans votre cerveau et dans celui de vos frères.

Monsieur Farriols: vous avez reçu un sceau comme celui-ci sur l'écrit précédent : IL EST TRES IMPORTANT que vous sélectionniez soigneusement ceux de vos frères sur la loyauté desquels vous n'avez AUCUN DOUTE pour leur montrer cette nouvelle preuve d'identité que connaissent seulement 8 OEEMMII répartis entre les pays FRANCE, CUBA et ANGLETERRE. A partir de la présente lettre notre symbole d'identité sera le sceau mentionné. Méfiez-vous de toute missive qui ne le comporte pas.

Vous pouvez donner copie de cette lettre à ceux de vos frères que vous considérez comme adeptes, mais EN CACHANT LE SCEAU SUR LA COPIE PHOTOSTATIQUE.

Mr Farriols :
Indiquez-nous si vous désirez recevoir un rapport sur la VERITE SCIENTIFIQUE (en impossible corroboration par vos scientifiques étant donné le stade très pauvre bien que méritoire de leurs études (BUUAWAOOEEWEE) que votre OYAGAAWOAA vous a annoncé sur la réincarnation des OEMMII.

Il est très important de renouveler votre consentement (NdT: même faute d’orthographe que plus haut) formel.

Ma main sur votre noble poitrine, monsieur.

J'ai dicté : OOLEEOO 2 fils de EWAANII 1