D499
TP-101 à 104
Tradution: PAZ
Dernière Modification: 24/07/2016
Format vérifié et conforme à l'original (AN)
Titre de la lettre : Vie d'Ummowoa sur la planète Ummo - Sindon
Date : 17/11/1988
Destinataires : inconnu
Notes : Traduction rapide, non vérifiée, sauf termes oummains (attention tout de même le premier UMMOAELEWEE est coupé sur la copie de l'original).

Certaines phrases ont été soulignées à main levée (trait non rectiligne), et c'est pour cette raison que nous avons choisi de ne pas reproduire ces soulignements grossiers, estimant qu'ils sont probablement le fait du lecteur.

Si vous voulez vérifier ou améliorer la traduction, n'hésitez pas à contacter les gestionnaires du site (cliquez sur le scanner pour télécharger la copie de l'original).

UMMOAELEWEE
Nombre de copies 42
Espagne

NOUS DIFFUSERONS CETTE LETTRE DANS DIFFERENTS PAYS AUPARAVANT NOUS VOUS REMETTONS CETTE COPIE POUR LE CAS OU VOUS DESIRERIEZ FAIRE QUELQUE CORRECTION
S'il vous plaît LISEZ-LA PENDANT LA REUNION

Homme estimé d'OYAGAA :

Nous sommes attristés devant la situation qui s'est créée sur votre terre par le fait du linceul. Mais ne jugez pas que notre tristesse a un motif religieux. Nous arrivons pour nous intégrer sur votre astre froid motivés par des raisons culturelles, étant persuadés que votre Réseau Social possède une riche histoire en valorisant le fait que vous vous trouvez dans un état moins avancé que le nôtre, que votre psychologie possède une variété typologique surprenante et que votre talent esthétique (Pictural) est sans aucun doute beaucoup supérieur au nôtre (bien que l'OEMMII d'ummo soit sensiblement plus avancé). Tenez en compte que l'apparition des hominidés sur notre Astre Eteint fut antérieure à l'apparition de la vie humaine sur votre géoïde.

Ce n'est pas seulement la culture historicogéographique (NdT: le néologisme espagnol est "historiogafica") qui nous intéresse, sinon le réseau complexe de connaissances (Géologie Biologie Astronomie etcetera) qui forment le YAANEEYA (LE COMPLEXE EXISTENTIEL) dans lequel vous vous trouvez intégrés.

En tant que témoins de cette humanité, votre patrimoine, nous n'avons pas voulu intervenir fidèles à notre statut de simples observateurs. Nous formons une équipe de vingt-sept voyageurs situés en divers pays de la Terre et nous maintenons une correspondance avec des groupes réduits du Canada, Australie, Espagne, Union Soviétique, Zimbabwe et quelques autres. Notre information se limite à vous soumettre (NdT: le mot espagnol est "suministrarles") notre culture, sans nous immiscer d'une façon active dans les problèmes internes. (Seule l'Espagne a été l'exception après que notre existence ait été rendue publique).

Les premières années de notre séjour ici (1950) furent très dures car nos notions près de vous étaient très limitées et vos langues que nos avons apprises étaient très rudimentaires. Mes frères de cette époque étaient vraiment paniqués que notre existence parmi vous soit découverte. Au fur et à mesure des années nous avons compris qu'il faut plus que quelques déclarations d'identité pour être crus. Il était nécessaire de valider par des preuves incontestables notre existence sur OYAGAA (Vérifications scientifiques constatables) sans lesquelles notre témoignage resterait réduit à seulement à peu de vos frères accusés d'avoir une mentalité irrationnelle. Ceci à supposé un alibi quasiment parfait. Pouvant passer parmi vous comme de simple perturbés avec un délire systématisé d'être des extraterrestres nous restions libres de tout harcèlement non désiré (On dit de nous que nous sommes un groupe d'Universitaires farceurs, ou une organisation internationale à finalités inconnues, que nous jetons un rideau de fumée - en jouant sur notre dénomination (NdT: UMMO se prononce en espagnol comme le mot espagnol pour dire fumée et qui est "humo") - avec une finalité très différente comme l'étude sociométrique de la crédulité vis-à-vis des OVNIS, ou autres motivations peut-être plus troubles encore. Peut-être une association non avouable avec des fins criminelles. Maintenant on discutera de notre liaison avec une association religieuse défendant le Saint Suaire...).

Pourtant, nous répétons que notre intérêt pour le Linceul a une signification bien différente que nous allons vous exposer succinctement. Au long de l'histoire se sont forgés en votre sein divers courants de caractère mithyco-religieux comme exigence de l'homme a croire en une vie extraterrestre avec à leur tête un dieu créateur ou un ensemble d'entités déifiées qui régiraient la vie extracorporelle. Naturellement ce désir s'est manifesté dans le contexte universel, et nous ne pouvions être une exception.

Sur UMMO nous avons eu un autre OEMMIWOA (UMMOWOA) de caractéristiques similaires de ceux d'autres astres froids avec un niveau d'évolution comparable. Si l'état culturel est analogue, il est inévitable que les gens l'identifient comme un esprit divin. Et dans les quelques rares astres froids sur lesquels il n'en est pas encore apparu on attend dans l'expectative sa venue (si les gens sont informés au préalable).

Aujourd'hui nous savons qu'un être de cette conformation appartient à une autre espèce. Il se produit une profonde mutation, qui change son génome en profondeur. Cela revient à dire que le changement d'espèce contraint une série de fragments d'ADN à changer de structure. Il ne s'agit pas d'une simple chaîne d'acide Nucléique permutée par un agent chimique ou viral comme le contemplent actuellement vos experts en génétique (de Telle mutations sont réelles mais les biologistes de la terre refusent encore un agent qui puisse provoquer la téléonomie (NdT: le néologisme espagnol est "teolonomia") dirigée (théorie vitaliste) De cette façon il résulte impensable que l'on présume de tels changements génétiques ordonnés dans un seul couple. (Un groupe espagnol a été informé plus amplement) (NdT: juste après ce mot, il y a un renvoi fléché écrit à la main probablement par Darnaude et qui indique: "Document n° 792 = D792") Mais nous affirmons qu'un tel changement existe et la nouvelle espèce a été connue de vous comme Jessuha (Jésus).

Sa typologie ou phénotype est similaire à l'Homo Sapiens Sapiens, bien que diffèrent sensiblement son cerveau, son mécanisme reproducteur (Il ne put avoir d'enfants avec une femme normale) et certaines fonctions physiologiques. En plus c'est un individu plus évolué doté d'une capacité de conscienciation (NdT: le mot espagnol est "concienciacion") très supérieure à la moyenne. Il est nécessaire d'insister qu'il n'existe pas d'intervention divine dans sa création. Son existence est explicable à la lumière de la Biologie. Sur un OOYAA (Astre Froid) où survient un tel OOMMIIWOA son sexe est indifférent, bien que dans nos humanités respectives (Terre et Ummo) a coïncidé la forme de GEE (Mâle). Nous connaissons des Astres refroidis sur lesquels OMMIIWOA fut une femme.

Il est nécessaire de vous signaler (bien que nous sentions que nous blessions votre sensibilité) que nous ne partageons pas la même idée de création que l'humanité d'OOYAGAA. Dieu serait une entité supérieure qui pour vous est à la fois créateur et responsable de toutes ses créatures. Dieu serait en principe une entité parfaite qui expliquerait la survie de l'homme sur la Terre. Ainsi que la vie après la mort. (A fins didactiques nous identifions Dieu avec WOA bien que les deux concepts soient radicalement différents).

Woa en revanche est un concept inséré à l'Univers lui-même et paramétrable par la science. C'est une conception très différente, dont nous expliquerons la notion en une autre occasion. Bien que la naissance d'un OEMMIWOA ne soit pas déterminée par la volonté expresse de la divinité, il se produit un effet physique incompréhensible pour l'état actuel de la science mais qui est une rareté comme peuvent l'être les rayons sphériques (NdT: ???) ou l'explosion d'un supernova. C'est la raison pour laquelle nous étudions avec attention le personnage de Jésus, indépendamment des connotations religieuses que vous chérissez tant et que nous respectons profondément. Voilà notre intérêt purement scientifique en égard au cas.

Il existe de profondes différences entre vous et notre conception du Monde. Non seulement en ce qui se réfère à notre doctrine, mais aussi dans la base même de la Logique formelle. Vous acceptez le principe du tiers exclus en vous basant sur l'enseignement d'Aristote, au contraire, nous fondons notre existence sur une polyvalence logique très distincte. De là résulte notre difficile relation avec vous, ce qui nous force à un coûteux travail d'adaptation. Notre pensée se base sur des principes paramétrables et scientifiquement constatables. Le reste nous sert comme pure spéculation et source enrichissante de nos modèles futurs. Nous sommes donc très rigoureux avec nos croyances.

Mais pour vous ces raisonnements ne sont pas convaincants dans l'absolu. Cela exigerait plusieurs tomes pour vous exposer avec raison ce que nous avons exprimé. Nous sommes conscients que nos explications ne sont pas orthodoxes sur OOYAAGAA et vous devez les interpréter comme de purs éclaircissements sur notre position. Nous n'avions aucune motivation d'ordre religieux, et nous considérons le personnage historique de Jésus sous une perspective différente. Nous sommes simplement indignés par l'imposture commise, sous des coordonnées scientifiques. Cela nous peine de considérer que la seule preuve que vous aviez ait été malheureusement soustraite, donnant lieu a un fort retard dans l'évolution du Réseau Social dans lequel vous êtes immergés.

Votre phénomène religieux a été inévitable à votre niveau évolutif, certains de vos frères ayant considéré que tout a été négatif. Nous regrettons de diverger de cette appréciation. Bien que dans l'ensemble les appréciations religieuses aient été aliénantes et déformées, les positions de vos frères sincères ont enrichi le Réseau Social et nous qualifions (NdT: le mot espagnol est "tipificamos") leurs conduites comme néguentropiques. (ce qui veut dire ; non régressives, emplies de bonté).

En tous cas nous avons été surpris par le remous provoqué dans le monde entier par la datation par spectrométrie accélérée de masses et basée sur le radiocarbone (NdT: comprendre "carbone 14") existant dans les échantillons. Nous avons admiré la passion et l'exaltation avec lesquelles la nouvelle a été accueillie. Les cléricaux et anticléricaux se lancent fanatiquement, sans connaissance de cause, à réfuter les positions antagonistes, sans aucune raison.

Ainsi nous pouvons voir que l'on attaque la mesure effectuée dans les laboratoires d'Oxford, Zurich et Arizona en alléguant que les scientifiques sont tellement stupides qu'ils ne se sont pas rendus compte que les échantillons comportaient des excroissances carbonées déposées au fil du temps. Ces commentateurs ignorent que les petits échantillons furent lavés chimiquement précisément pour annuler cette critique. Plus insensée encore est l'appréciation d'un journaliste disant que c'est la radiation présente dans le Linceul qui est coupable (Ceux-là continuent à penser que la trace laissée par le corps est de nature radioactive. Si les rayons ionisants avaient pu altérer le lin, l'évaluation au carbone radioactif donnerait une date plus ancienne. Justement le contraire de ce qui survient, et l'on aurait daté le linceul de plusieurs siècles avant l'an un (de l'ère de Jessuha).

Au contraire les ennemis du Linceul se rattachent à cette découverte de la fraude, en considérant que l'imposture est si manifeste qu'il ne vaille pas la peine d'insister sur ce cas. Les deux positions résultent monstrueusement trompeuses, Voyons pourquoi.

Dans le monde chrétien dans lequel vous évoluez (autant en faveur que contre) vos actes sont modulés inconsciemment par des sentiments occultes de caractère religieux et ceci distord gravement vos actes. Essayez de vous restreindre aux données objectives indépendamment de la sympathie ou de l'antipathie que vous suscitent les personnes et les idées : et raisonnez sereinement. Vous risquez-vous à nous suivre ?

Nous vous invitons à analyser avec objectivité. Commencez par nous-mêmes. Vous avez reçu une lettre étrange et signée par des inconnus qui assurent provenir d'un lieu plus étrange encore. Ceci est du plus improbable, et nous vous invitons à nous qualifier de malades mentaux, ou de simples personnes qui n'ont rien à faire d'autre que vous faire des blagues ou des délinquants sagaces avec des intentions inavouées (NdT: le mot espagnol est "ignotas"). Oubliez-nous et suivez fidèlement les faits parfaitement connus.

Analysez posément le Linceul. Trois centres de grande fiabilité déterminent avec des déviations explicables que l'époque à laquelle fut tissé le linceul oscille (sur une courbe d'erreur normale) autour des siècles XI à XV. Si vous avez une mentalité critique admettez cette évaluation.

Une fois que la science officielle vous a fait voir la supercherie médiévale du Linceul on commence à voir "très clairement" l'énigme de l'empreinte des traces du corps. Alors s'expliquerait pourquoi une telle empreinte ne s'éclaircit pas au moyen d'un transfert de produits exogènes et secrétés par le corps en phase de décomposition. Au contraire il est prouvé que les traces laissées sur le drap sont dues à un virage des molécules du tissu causé par une forte température (Plus de 200 degrés). Ceci serait dû au fait que le linceul n'aurait pas été peint mais au contraire aurait été falsifié au moyen d'une reproduction de Jésus, construite en alliage métallique et chauffée jusqu'à la semi-incandescence. Ainsi l'on paraît élucider une imposture commise entre les siècles XI et XV au moyen de la crédulité des OEMMII croyants.

Cela s'expliquerait ainsi, que réfutent son authenticité ceux qui refusent d'admettre le surnaturel et que l'on n'accepte pas des influences thaumaturges sur un morceau de tissu. Vittorio Delfino Pesce fut le premier à dénoncer la duperie en 1987 à la télévision en s'approchant de la façon d'opérer, en suggérant qu'il avait été confectionné (le linceul falsifié) au moyen d'un bas relief de métal surchauffé à 230 degrés.

Mais l'énigme n'a pas été démontée si simplement. Analysons la question sans passion, froidement, scientifiquement. Qui est la personne, à une époque soumise à l'obscurantisme culturel, qui serait capable d'un tel prodige ? Cela aurait dû être un homme connaissant l'optique photographique, capable d'avoir conscience de ce que serait un négatif et prévoir ce que Secondo Pia allait découvrir en 1898, et que l'on obtiendrait en plein XXème siècle une image tridimensionnelle, en devançant les techniciens de la NASA. Le faussaire inconnu aurait également dû avoir une érudition, non seulement de comment les hommes se tressaient les cheveux à cette époque ainsi que la texture avec laquelle on confectionnait un tissage, élaboré avec du lin.

Le plus étonnant serait de constater les connaissances médico-légales d'un homme capable de situer sur une main le point exact de la crucifixion, en le situant sur la zone du carpe que vous appelez anatomiquement "Point de Destot". N'oubliez pas que les artistes de l'époque ont peint le corps cloué dans les zones palmaires, et sa maîtrise de rendre compte au moyen de connaissances d'experts en criminologie, les sévices résultant de la torture dont la victime fut l'objet. En plus cela attire l'attention de quiconque pénètre dans la mentalité hyper puritaine de cette époque par le manque de pudeur démontré en représentant la trace de la nudité de son corps.

Nous dénonçons la triste réalité. Le Linceul a été permuté frauduleusement en 1929 (La décision fut adoptée en 1928) La falsification fut réalisée en environ huit mois (1927) Sa réalisation fut demandée par un nombre réduit d'hommes de la Hiérarchie Catholique. Elle est confectionnée par rapport à l'original authentique photographié par Secondo Pia.

En Espagne vous pouvez vous procurer de plus amples informations sur le ce sujet auprès de vos frères suivants :

JULIO CESAR IGLESIAS

Téléphone 7336871 MADRID
ALFREDO LARA GUITARD
Calle Goya 99-2 derecha. C
28009 MADRID

Nous avons choisi ces messieurs parce qu'ils se sont caractérisés par leur indépendance de jugement et qu'ils nous repoussent globalement, en doutant sensiblement de notre témoignage. Tous deux sont des professionnels fiables. Le premier Journaliste, le second Psychiatre.