Ref. document :
E26 (D947) (Ribera p.107)
Titre de la lettre:
Lettre du dactylographe
Date :
4 juin 1967 (reçue le 6)
Destinataire :
Monsieur Villagrassa

 

E26 (D947)

Très cher monsieur,

Je suis celui qui écrit à la machine ces rapports dictés par les messieurs d'Oumo. Ils m'ont chargé de faire parvenir différents rapports à différentes personnes à des dates successives ; documents que je garde en ma possession car ils sont tous partis d'ici le premier jour de juin. Ils sont partis en grande urgence. Ils sont à peine corrigé les copies et n'ont pas apposé le sceau qu'ils mettaient d'habitude sur tous leurs écrits.

Ils ne m'ont pas donné les raisons de leur départ. Je suis préoccupé, car il a coïncidé avec la crise entre l'Égypte et les Juifs et, à ma question sur ce sujet ils ne m'ont pas répondu clairement. Je crois que tous ceux qui étaient sur Terre sont partis sans dire s'ils reviendraient ou non. Je vous écrirai plus calmement ce soir. Car en premier je dois respecter la date qu'ils m'ont fixée pour les envois.

Selon mes notes ils se sont regroupés en Espagne, au Brésil et en Bolivie, où leurs nefs sont venus les récupérer. Tout ceci s'est fait si rapidement que cela me paraît assez étrange, car ils s'étaient très organisés dans différents pays. Je crois qu'ils sont venus ces jours-ci à Madrid à plus d'une trentaine et mardi dernier ils ne savaient pas encore avec certitude s'ils partiraient.

Le salut de votre dévoué.

Pardonnez-moi de ne pas signer.