Ref. document :
E28 (D955) T2-41
Titre de la lettre:
Seconde lettre d'accompagnement d'un document du groupe D69
Date :
15 juin 1968
Destinataire :
Monsieur Villagrassa

 

E28 | D955 | T2-41

Madrid, 15 juin 1968

Monsieur VILLAGRASA NOVOA

Très estimé monsieur,

Quand j'ai préparé les copies du rapport que je vous envoie, il se trouva à l'envoi que les photocopies de certains dessins n'étaient pas bien sorties, alors que d'autres étaient moins floues, précisément celles qui étaient dessinées à l'encre, par contre les dessins en couleurs sortaient très mauvais.

Alors, sur le conseil d'un familier qui connaissait un photographe de toute confiance et sans lui dire de quoi il s'agissait, j'ai fait des photographies pour sortir des copies. Ainsi il a tout fait car, au début, nous pensions nous adresser à un photographe commercial, non parce que nous n'avions pas confiance en vous et croyons que vous alliez faire des investigations, mais pour garder l'anonymat, les messieurs d'Oummo me donnaient toujours ces instructions avec beaucoup de gravité.

Parce que c'était délicat de donner les dessins à ce monsieur, nous disions que c'étaient des illustrations d'un dessinateur pour un livre et je ne leur donnais pas beaucoup d'importance, mais il a tardé un peu pour nous remettre le travail et comme c'était comme une faveur, ce n'était pas chose à le bousculer.

Vous souvenez-vous que, dans ma dernière lettre, je disais avoir parlé à un autre monsieur qui a fait les copies des messieurs d'Ummo ? Car enfin il m'a même dit qu'il savait qu'ils étaient ici sur la Terre et m'a dit que cela n'avait pas d'importance de vous le dire. Ce que je n'ai pas déclaré ou pas voulu dire, car ce monsieur est très secret, s'il est revenu ou ils ne partirent pas tous en voyage le premier de juin ou s'ils étaient en Espagne. Je crois qu'ils ne sont pas en Espagne et cela explique qu'ils ne sont pas revenus chez moi, car je me comportais toujours comme cela avec eux et ils ne pouvaient pas se plaindre.

Il n'y a qu'a continuer d'attendre sans rien dire. En cela, nous devons nous aider. Je vous promets que si je sais quelque chose je vous le communiquerai, de même s'il vous arrive de parler avec eux dites leur que je suis dans le nouveau domicile qu'ils connaissent, et bien que le téléphone ne soit pas le même et que le nouveau n'est pas dans l'annuaire, qu'ils le demandent pour moi à la téléphonie maintenant, voyez à bien faire sans bouger jusqu'à savoir des nouvelles d'eux car si j'arrive à m'impatienter et faire une nouvelle réunion, nous leur porterions préjudice

Après avoir des nouvelles, si je vous envoie ou non les copies du rapport des uewa-oemm (que je vous envoie), mais comme je l'ai déjà promis à tous et j'ai fait les copies et les photos, alors ils me diront que je peux l'envoyer à un autre ingénieur, je ne crois pas qu'ils diront que j'ai failli

Le nom et l'adresse que je mets sur les enveloppes est faux car, comme je n'ai qu'à mettre nom et adresse sur le recommandé, ce peut être un nom inventé.
Un salut de votre assuré .