NR-14
TP-92/93
Transcription AJH
corr.05/05/04
Titre de la lettre:
Pathologie psychologique globale - Psychopathologie - Votre problème de fond n'est pas biologique mais psychologique – Psychovirus.
Date :
Lettre de 2 pages postée le 23/04/03, reçue le 25/04/2003               
Destinataires :
Pierre Martain (Pseudo)
Notes :

Seconde des trois lettres de E IXOO 7, écrites en français et reçues en France par un destinataire qui souhaite rester anonyme (ainsi qu’il est prévu dans l’appel à d’autres documents) et à qui nous avons donné le pseudonyme de “ Pierre Martain ”. Le respect de son anonymat a imposé la suppression de l'en-tête, et de quelques mots qui n’ont aucune incidence sur les informations contenues dans ce document et ne dépassent pas deux lignes au total.
Pas d'idéogramme, pas de signature manuscrite. Le sigle ummo est formé des 3 caractères informatiques
Seul AJH connaît sa véritable identité et se porte garant de sa moralité (il est hors de question que "Pierre Martain" ait écrit lui-même ces lettres)
Voir l'article 31 pour la traduction des vocables oummains de cette lettre par Jean Pollion.


 

(en-tête)

(…) Saddam Hussein ou George Bush que nous considérons comme des psychopathes. Nous n'avons construit aucune barrière mentale nous séparant de vous comme le bien du mal. Nous avouons cependant réagir avec une certaine aversion lorsque nous faisons référence à votre race sur OUMMO. Vous souffrez d'une pathologie psychologique globale qui vous mène à confier le destin de votre planète aux dirigeants les plus à même de la mener au désastre. J'ai moi même ressenti un certain désappointement en apprenant mon rattachement à l'INNAYOUYISSAA (microgroupe social soumis à un supérieur) destiné à OYAGAA (votre planète). Ma YIE (épouse) m'a confié son désir d'intervenir en ma faveur auprès du conseil scientifique d'OUMMO pour changer cette affectation et il m'a fallu la persuader de ne pas considérer cela comme une honte ou une humiliation mais comme un sacrifice nécessaire.

(…). Vous vous complaisez dans vos supplices en provoquant même de nouvelles souffrances quand la situation semble vouloir s'apaiser. Quand donc vous révolterez-vous en masse contre cette situation permanente ? Quand donc le mouvement brownien des individus de votre réseau social sera-t-il canalisé par une volonté globale orientée vers des buts évolutifs concrets ? La mobilisation des populations de vos grandes nations en faveur de la paix avant le déclenchement des hostilités en Irak a cependant dépassé nos prévisions. Bien que cela ait manifestement été inutile, il existe sans nul doute encore un espoir que votre conscience collective s'active alors que tout est mis en œuvre pour l'anesthésier.

Nous ne vous jetons toutefois pas la pierre. L'histoire d'OUMMO connut aussi des périodes déplorables au cours, par exemple, des règnes despotiques d'IEE 456 fille de NAA 312 puis de WIE 1 fille d'OOWA 3 et d'IEE 456. La réforme de notre réseau social qui s'ensuivit fut longue et éprouvante et il s'agit d'une période de notre histoire que nous ne cachons nullement mais dont nous nous sentons profondément honteux.

L'une de vos sœurs de Kingscote en Australie, après avoir étudié le livre de la sociologue américaine Ruth Benedict, nous a un jour fait remarquer les similitudes entre notre société d'OUMMO et celle du Japon. Dans les deux cas la société est fondée sur le groupe social et non focalisée sur l'individu comme dans vos sociétés occidentales. Sur OUMMO, comme au Japon, la conformation aux règles est obtenue par l'exacerbation du sentiment de honte induit chez nos frères par le blâme émis à leur encontre par le réseau social entier lorsqu'ils s'écartent trop des schémas comportementaux que nous prenons pour modèles. Pour votre soeur australienne, OUMMO, comme le Japon, est une culture de la honte alors que les autres sociétés d'OYAGAA reposent principalement sur le modèle antithétique qui cherche à provoquer le remords et le sentiment de culpabilité lorsque des interdits imposés sont transgressés. Bien que ce parallèle soit quelque peu simpliste nous devons en admettre la pertinence.

Ainsi notre punition consistant à exposer nu en public un individu ayant contrevenu à nos OUAA (lois morales) a effectivement pour objectif de provoquer le sentiment de honte chez cet individu, ainsi que chez tous les frères qui sont vivement incités à regarder ce spectacle, affligeant à nos yeux. En conséquence, nous nous attachons à suivre les OUAA pour éviter d'être soumis à cette punition humiliante. Vous mettez vous aussi en scène, dans vos tribunaux, des procès publics agrémentés par les effets rhétoriques et les ornements d'apparat désuets de vos magistrats. Le but de ces procès est ici de provoquer le sentiment de culpabilité afin d'obtenir le repentir des accusés et de justifier la privation de la liberté et le paiement d'une pénalité financière qui permettra de rétribuer les services étatiques répressifs qui édictent vos interdits et qui, au final, s'autoalimentent des troubles du réseau social qu'ils sont censés réguler.                                                                                                                                              

Nous avons déjà entendu les arguments de vos frères qui trouvent morbide cette exposition en public de notre nudité. Ces arguments sont anthropocentriques et ne tiennent pas compte du fonctionnement propre de notre psychologie et du fait que nous nous voyons inculquer dès l'enfance un réflexe de pudeur très fort qui va jusqu'à produire un inconfort physiologique intense lorsque nous devons nous dévêtir devant d'autres frères, en particulier du sexe opposé, et leur dévoiler nos zones érogènes. Je vous donne en exemple le cas d'une de nos sœurs qui, révoltée par la soumission d'une femme terrienne envers son époux, lui fit une remarque extrêmement blessante qui la fit pleurer. Sa supérieure conçut le projet de la soumettre à un châtiment exemplaire en exposant sa nudité non seulement à tous nos expéditionnaires présents sur Terre à cette époque mais également à certains de vos frères et sœurs d'Adélaïde avec lesquels nous collaborions étroitement. En entendant la sentence, cette YIE entra subitement dans un état catatonique à la seule idée de se trouver nue devant des terriens. Seule l'intervention d'un autre frère permit de réduire la sentence en y impliquant uniquement les expéditionnaires d'OUMMO par l'argumentation logique que cela aboutirait inévitablement à donner des indices révélateurs non souhaités à vos frères sur nos particularités physiologiques externes.

**********

N'attendez de nous aucune intervention pour modifier le génome de votre race par quelque moyen que ce soit. Votre problème de fond n'est pas biologique mais psychologique. La réforme doit effectivement passer par l'éducation des jeunes coupés radicalement de l'influence néfaste:

- de leurs propres géniteurs ;

- de l'environnement social qui les encourage à adopter des comportements déviants tels le tabagisme, l'alcoolisme, la violence, la consommation de drogues, la pratique d'un érotisme morbide ainsi que d'une sexualité débridée et erronée;

- des médias de diffusion de l'information qui contaminent leur capacité encore intacte d'analyse objective.

Vous acceptez sans conteste l'existence de virus ou autres micro-organismes pathogènes contre lesquels vous recherchez des parades adaptées à chacun. Sachez que ces biovirus ont également leur pendant psychologique, plus subtil. Alors que vous avez de façon évidente su répliquer ces concepts virus/vaccin au niveau de vos ordinateurs, ne pouvez vous concevoir également l'existence d'idées-virus altérant irrémédiablement votre fonctionnement psychologique ? Ces psychovirus sont instillés pour la plupart dès l'enfance par les géniteurs eux-mêmes qui tentent tant bien que mal d'éluder les nombreuses questions candides de leur enfant par des réponses toutes faites ou inventées dans l'inspiration du moment. Le système éducatif et les médias de diffusion de l'information achèvent ce processus qui finit par fragiliser le discernement critique de vos jeunes pour les conformer aux idéologies erronées proférées par vos instances politiques, économiques et religieuses. L'existence de différences parfois fondamentales entre les idéologies des différentes nations de votre planète entraîne inévitablement des tensions xénophobes entre les individus dues à leur seule incapacité d'accepter leurs différences et de moduler leurs comportements en fonction d'elles. Ces virus psychologiques aboutissent, par un processus insinuant d'apprentissage, à modifier physiologiquement des structures synaptiques en créant et en consolidant des connexions neuronales thalamiques et hypothalamiques ainsi qu'au niveau de certaines zones clés, en particulier l'amygdale, le noyau accumbens, l'aqueduc de Sylvius, le septum et l'hippocampe. Ils conditionnent lentement l'individu à agir de façon prévisible en réponse à des stimuli remettant en cause son sentiment de sécurité, ses convictions intimes et les préjugés inculqués à travers un mécanisme que l'on pourrait définir comme une homéostasie psychologique. L'argent, la religion et l'orgueil nationaliste sont sans conteste les principaux ressorts dont usent vos dirigeants à votre encontre.

Pour OUMMOAELEWE:

E IXOO 7 fils de OURIEE 29, approuvé par AYlOA 1 fils de ADAA 67

)+(

UMMOSCIENCES: NR14 | TP-92/93

Précédente | Suivante